Cercle d'Investigations Cliniques et Biologiques en Allergologie Alimentaire

 

> RÉGIME D'ÉVICTION

En cas d'allergie à la moutarde

La moutarde est une épice de la famille botanique des Brassicaceae. Les autres Brassicaceae comportent le colza, le rutabaga,le chou et ses variétés, le navet, le radis, le cresson et le raifort. Cependant l'allergie à la moutarde est rarement associée à une allergie aux autres Brassicaceae.

La moutarde est présente dans l'alimentation sous 3 formes :

  • condiment : moutarde, moutarde forte, moutarde à l'ancienne, graine de moutarde
  • ingrédient : sert de liant et relève le goût des plats préparés
  • masqué sous la dénomination "épice" sans autre précision et dans les préparations culinaires ayant l'appelation "dijonnaise" ou "à la diable" (palette).

Lire attentivement l'étiquetage.
Le régime sans moutarde supprime de l'alimentation les produits dont la liste des ingrédients contient les mentions, moutarde, ou des épices sans précision :

  • Moutarde, moutarde forte, moutarde à l'ancienne, Savora
  • Sauces crudités et vinaigrettes du commerce
  • Sauces condimentaires : ketchup (pas tous), picallili (Heinz), sauce béarnaise
  • Cornichons, pickles, légumes au vinaigre
  • Mayonnaises du commerce et maison ainsi que leurs dérivés : aurore, bourguignonne, tartare, aïoli
  • Courts bouillons, potages déshydratés, bouillons de poule, boeuf ou volaille déshydratés…
  • Purées déshydratées
  • Plats et légumes cuisinés du commerce
  • Certains biscuits apéritifs

Attention aux plats préparés pour nourrissons : Petit plat de Blédina, Blédichef, P'tit Resto de Nestlé contiennent de la moutarde.

Attention aux Fast-food : la moutarde est présente dans les sauces épicées des hamburgers, cheeseburgers… voire les chaussons aux pommes.

La liste n'est pas exhaustive.

retour aux régimes d'éviction