Cercle d'Investigations Cliniques et Biologiques en Allergologie Alimentaire

 

> RÉGIME D'ÉVICTION

En cas d'allergie aux Ombellifères et aux Composées

Les problèmes rencontrés concernent seulement les aliments crus. Une allergie démontrée à une Ombellifère ou à une Composée ne contre-indique pas nécessairement l'ensemble des aliments de ces familles. Le problème habituel est une allergie isolée au céleri-rave cru.
Il est tout à fait déconseillé par contre de prendre ces crudités avec de l'Aspirine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de l'alcool, après ou avant un effort physique intensif : sport, activités ménagères, danse...

  • Les Ombellifères :
    • le céleri (Allergène à déclaration obligatoire) : rave, branche, sels de céleri (jus de tomate, potages et plats cuisinés).
    • le fenouil et les graines de fenouil,
    • la carotte,
    • le panais,
    • les épices : carvi, cumin, coriandre, cerfeuil, anis, aneth
    • le persil : lorsqu'il est présent en grande quantité dans un plat, sous forme de beurre persillé (escargots), ou dans le taboulé syrien.
    • le curry : mélange de différentes épices dont la composition peut varier suivant le pays d'origine… et selon le fabricant !
    • les plats cuisinés portant les mentions épices ou aromates non précisés (la déclaration précise n’est pas obligatoire sauf pour le céleri).
  • Les Composées :
    • le tournesol : graines de tournesol, miel au pollen de tournesol, margarine au tournesol (demander conseil à l’allergologue sur les limites à fixer aux évictions…)
    • les endives,
    • les laitues (cœurs et nervures blanches)

 

P. SERGEANT - G. KANNY - D.A. MONERET VAUTRIN Novembre 2005

pour impression

retour aux régimes d'éviction